Visiter la "nouvelle" Tour de la Lanterne

Premier phare de la façade Atlantique lors de son édification au XIIe siècle, l’ancestrale Tour de la Lanterne de La Rochelle s’est fait refaire une beauté cette année. Après neuf mois de rénovation, le monument historique a retrouvé sa blancheur et ses visiteurs. À découvrir lors de votre séjour dans notre hôtel de La Rochelle.

Remplacement de milliers de joints en ciment par des joints en mortier de chaux, création d’une ventilation naturelle dans la flèche gothique du bâtiment, nettoyage des éléments sculptés par micro-gommage, remplacement des menuiseries en bois et des vitraux respectivement par des persiennes et des vitres, restauration du lanterneau de la flèche, sécurisation de la main courante de la coursive haute : de septembre dernier au mois de juin de cette année, les spectaculaires échafaudages qui enveloppaient la Tour de la Lanterne ont dissimulé une réhabilitation toute aussi grandiose. D’un montant d’1,15 million d’euros, le chantier a permis au monument de retrouver un lustre digne de celui des tours de la Chaîne et Saint-Nicolas qui marquent l’entrée du Vieux Port. D’une blancheur quasi-éblouissante, l’édifice en impose et incite à la visite. À l’intérieur justement, les maquettes des fameuses tours accueillent les curieux d’histoire rochelaise. Signées du tailleur de pierre Claude Eraud, les œuvres ont été mises sous cloche et côtoient des panneaux racontant leur histoire et leur architecture.

Une prison pendant trois siècles

Il faut monter pour découvrir les vestiges d’une époque, du 16e au 19e siècle, qui justifient de l’autre appellation de l’endroit : la Tour des Quatre sergents. Six imposantes portes de prison et une collection de grosses serrures sont regroupées à l’étage, rappelant ainsi la vocation de geôle d’un bâtiment où séjournèrent entre autres quatre sergents, meneurs locaux de la conspiration antimonarchique de 1822. Sur les murs intérieurs qui montent vers la flèche, des centaines de graffitis accompagnent les visiteurs comme autant de preuves de la présence de centaines de prisonniers ici. Fin de l’ascension et découverte d’une création contemporaine de Gottfried Honneger retouchée par celui-ci pendant la fermeture du site. Avec une richesse patrimoniale restaurée et un éclat redonné à ses atours, la Tour de la Lanterne redonne envie de se plonger dans ses détours de pierre et de bois.  

(Publié le 17 septembre 2015)

» RETOUR AUX ACTUALITÉS

» RÉSERVATION EN LIGNE

Newsletter de l'hôtel


Facebook Google+ Twitter Tripadvisor
Partager : Partager notre hôtel sur Facebook Partager notre hôtel sur Google+ Partager notre hôtel sur Twitter

Ecolabel HôtelLe Best Western Masqhotel est le premier établissement hôtelier
de La Rochelle à recevoir la certification Eco-Label.
En savoir plus.